Boucle du Coton

La Boucle du coton qui a été créée par la Fédération Burkinabè de Cyclisme est la deuxième épreuve à étapes du Burkina après le Tour du Faso. Il s'agit , selon ses initiateurs, de parcourir les principales régions cotonnières du pays afin d'encourager par le sport les producteurs de la première matière d'exportation du pays. Après le succès de la première édition, la FBC a décidé de l'inscrire dans le calendrier de l'Africa Tour de l'Union Cycliste Internationale (UCI). Ce qui fait de la Boucle du coton, une course internationale sous la réglementation de l'organe dirigeante de la petite reine mondiale et le Burkina confirme ainsi sa place de leader du cyclisme en Afrique subsaharienne.
A l'origine, la Boucle du coton ne devait regrouper que les cyclistes des pays récoltant en tant qu'élément de solidarité entre les pays qui ont la culture du coton en partage. La première édition s'est disputée sous cette vision. Mais son inscription dans le calendrier de l'UCI, faisant d'elle une épreuve internationale l'ouvre à n'importe quel participant qu'il soit producteur de coton ou pas, l'essentiel c'est d'être retenu par les organisateurs. Pour cette édition l'Afrique du Sud qui est déjà candidate au départ du prochain Tour du Faso pourrait se retrouver dans le peloton, histoire pour elle de prendre la température du Burkina avant l'épreuve reine du cyclisme africain. Une équipe belge sera aussi de la partie. Les animateurs de la course lors de la première édition seront de la fête. Ce sont le Sénégal, le Togo, le Bénin, le Niger, la Côte D'Ivoire, le Mali et bien entendu le Burkina qui va fournir le plus grand contingent avec six équipes. Interrogé sur cette forte présence des Burkinabè dans le peloton aux risques de déséquilibrer la course, le président de la Fédération de cyclisme Adama DIALLO a dit que la Boucle du coton sert de préparation au Tour du Faso. Si le Burkina fait l'effort d'organiser des épreuves malgré le coût élevé de l'organisation, il est normal que le maximum de ses coureurs puissent en profiter. On va retrouver à côté des novices les habitués du circuit comme Jérémie OUEDRAOGO, maillot jaune du dernier Tour du Faso, Les frères SAWADOGO (Abdoul Wahab, Mahamadi et Amidou), Saïdou ROUAMBA, Saïdou TALL....
©2002-2019 Museo del Ciclismo Associazione Culturale ONLUS - C.F.94259220484 - info@museociclismo.it - Tutti i diritti riservati

I dati inseriti in archivio sono il risultato di una ricerca bibliografica e storiografica di Paolo Mannini (curatore dell'Archivio). Le fonti utilizzate sono svariate (giornali, libri, enciclopedie, siti internet, archivi digitali e frequentazioni sui vari Forum inerenti il ciclismo). Chiunque desideri contribuire alla raccolta dei dati, aggiunta di materiale da pubblicare o alla correzione di errori può farlo mettendosi in contatto con Paolo Mannini o con la Redazione.